Mozomotane City



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Yanagi Sen


Invité ;
avatar
Invité
MessageVen 18 Nov - 4:00


Prénom : Sen

Nom :
Yanagi

Nom de Plume :
Hashizuka Seiya

Age :
31 ans

Race :
Humain mordu

Métier :
Écrivain
    Romancier de l'érotisme, de la romance comme de l'horreur.

Orientation :
Pansexuel
Une longue chevelure brun noir attachée lestement sur son épaule, un visage à moitié expressif difficile à lire à qui le connaît moins, Sen est empreint de quelque chose de profondément calme qui émane de sa personne. Ne mesurant pas plus de 1m75 du haut de ses geta, 1m73 sans celles-ci, il arbore le kimono traditionnel par question de confort et parce qu'il en adore la classe et les parfum accompagnant la soie et le lin de ceux-ci, chacun d'eux ont appartenu à son grand-père puis à son père, conservés à perfection par sa grand-mère. Ses sourires ne sont pas aussi rares qu'on le croirait, communicatifs et doux. Le voir en complet est chose rare mais il possède des habits modernes qui lui vont à merveille et qui lui son utile quand il décide de sortir prendre un verre.

Sa démarche est celle d'un homme habitué à l'habillement traditionnel, il est droit, fluide, parfaitement en contrôle de ses mouvement qu'il limite à perfection. Son allure menue ne l'empêche pas d'être doté d'une certaine musculature qu'il prend soin de travailler même s'il ne saurait pas s'adonner à un sport intense ou violent. Ses doigts sont souvent couverts des marques rapidement cicatrisée des coupure au papier et des trace d'encre ou de mine. Dans sa poche gauche, il cache un montre à gousset qui ne fonctionne plus. Entre ses omoplates, il cache un tatouage allant pour l'infinité.

Bel homme, il se fait souvent dire qu'il ne fait pas son âge.
Malgré les allures qu'il donne, Sen n'a rien de l'écrivain renfermé qui ne connaît que les gens de son bloc appartement et ne vous fiez pas à son absence d’expressivité, il est facile à froisser, doux dans ses réactions mais rancunier pour longtemps. Il aime ignorer les gens, leur faire savoir qu'ils sont insignifiants d'un de ces regards sombres et détestables. Sa pensée est analytique et il ne parle souvent que lorsque la chose lui semble utile. Il est profondément objectif, même par rapport à l'amitié et ses relations, il a une froideur d'esprit et une logique du raisonné qui l'empêchent de penser à une romance sérieuse même s'il a déjà tenté l'expérience. S'il y a bien quelque chose qui ne saurait défaillir chez l'écrivain anonyme qu'il est, c'est bien sa mémoire parfaite et sons sens de la description qui font de lui un excellent écrivain. Il se souviendra donc de votre nom si vous lui avez écrit. Il vit de par les principes d'un esprit sain dans un corps sain, mais aussi dans un espace sain, il est accro à l'ordre, la propreté et est une catastrophe culinaire.

Grand curieux, il aime explorer l'univers du tordu et voir jusqu'à quel point il peut le pousser tout en conservant une forme d'étiquette, il saura vous donner envie de cet instant, vous faire aimer cet once d'érotisme placé dans un monde ou le malsain ne lui aurait normalement pas donné place.

Son talent à l'écrit est équivoque et par crainte de harcèlement, il conserve un anonymat complet.
Le quatorze juillet de l'année 1984 annonçait la fin de la première journée d'une canicule qui elle ne faisait que commencer. Les cigales tardives s'égosillaient à faire savoir que le lendemain serait pire. À l'orée de cette ville, cette petite maison encadrée des herbes longues de l'été et au jardin clôturé nageait dans la cacophonie assourdissante de la nature estivale jointe par les clapotis d'un garçon de quatre ans au beau milieu d'un piscine gonflable. Une mère assise sur le perron à ressasser un passé aussi merveilleux que son présent levait légèrement le ton de temps à autres pour ramener le petit au calme.

'Sen'

Sa chevelure noire et nattée grossièrement se soulevait légèrement au gré du vent, son sourire ne se fanait jamais, belle comme elle n'aurait jamais pu l'être plus, comme elle ne le sera plus jamais. Elle était enceinte jusqu'aux joues tendues par son sourire, une petite sœur à venir au cours du prochain mois. Le garçonnet se leva brusquement en entendant le bruit de la voiture, mouillant l'intégralité de la maison sous les rires plaintifs de sa mère, il ouvrit lui-même la porte.

Le verdict fut celui pressé des médias pour couvrir un meurtre morbide. Une explosion de gaz. Sen ne se rappelait que du feu qui léchait les parois de la maison japonaise traditionnelle pendant que sa gorge lui faisait mal. Il n'en garda qu'une cicatrice sur laquelle il basa un roman une quinzaine d'années plus tard, son premier best seller.

Adopté par sa grand-mère, une femme ferme mais au cœur grand et charitable même pour l'enfant illégitime de son fils déchu, il fut bien élevé avec tout l'amour que la vieille pouvait lui donner. Si l'amour qu'il recevait grandissait, son état de santé, lui se dégradait sans raison, ne lui laissant qu'une frêle et friable constitution sur laquelle se porter. Il entreprenait ses études en psychologie lorsque la vieille mourut, lui laissant une maison dans les quartiers aisés de la ville de Mozomotane ainsi qu'une fortune considérable. Ne se sentant pas à sa place en psychologie, il se donna la peine de terminer ses études pour les reprendre en lettre et en art. Déjà grand lecteur et écrivain à ses heures, il trouva sa prérogative.

Aujourd'hui, il est l'une des têtes d'affiches de l'écriture moderne et du roman, critiqué comme un expert dans l'art de subjuguer l'auditoire. Il vit tranquillement, passant des jours dans son second appartement à écrire. Il compte près d'une parution par années depuis 2003, voir un peu moins.
Ce qu'il aime:
Amoureux des bonnes lectures, il aime cuisiner même s'il n'y a aucun talent et l'odeur de tous les parfums qui traînent chez lui. Toujours vêtu de l'habit traditionnel, il va de soit qu'il apprécie la chose. Chez les autres, il cherche quelqu'un d'ouvert d'esprit et d'honnête et qui saura le faire rire. Il aime tout ce qui sent bon et ce qui n'est compréhensible qu'après un second regard. Il aime tout autant se faire traiter comme une créature des plus précieuses. Il adore les gens qui ont du caractère, mais si c'est pour être de l'arrogance.

Ce qu'il déteste:
Manger ce qu'il cuisine est pour lui un supplice et il va sans dire que c'est son plus grand complexe suivi du fait qu'il est plus fragile qu'une coupe de cristal, incapable de se défendre bien malgré lui. N'agissez pas en enfant borné si vous ne tenez pas à l'exaspérer, la politesse est pour lui un point d'honneur... tout comme la propreté. Ne lui faîtes pas manger de choux.

Carnet de Role PlayCarnet de Relations
Surnom : Sen

Comment avez-vous connu le forum : Via une connaissance qui ne se reconnaîtra pas, si vous vous reconnaissez, ce n'est pas vous.

Appréciation du forum : J'aime le contexte mais les couleurs m'explosent les yeux.

Double compte : Encore aucun

Des remarques : Je souffre de dyslexie
Revenir en haut Aller en bas

Mordu ;
avatar
Messages : 304
Race : Humain
Nocturne ou vivant ? : Vivant
Rang ou métier ? : Chasseur de vampire

Identité
Âge : 58
Race: Autre
Nom : 1m70
Taito Akihiko
MessageSam 19 Nov - 15:30

Tu est validé^^





I'm yours ~
Revenir en haut Aller en bas
http://mozomotanecity.forumgratuit.org
 Page 1 sur 1